icone navigationMédia / Test logiciel / Soulet3

Philippe Soulet Tome 3

Un soft compatible avec les dernières versions windows (XP ; Vista et Windows7). L'installation, comme toujours, se fait à partir du CD Rom. Un jour peut-être vont-ils remplacer ce support encombrant par une carte SD !

L'installation terminée, je lance le jeu par le clic routinier sur l'icône appropriée. Un petit temps d'attente qui se justifie pour vérifier la présence de la rondelle dans le lecteur et le premier écran fait son apparition.
Là, je crains le pire...

Quelques boutons inanimés nous offrent la possibilité de prendre connaissance des conventions adoptées lors des trois phases du jeu (enchères, signalisation, entame).

Je suis assez surpris de découvrir que les auteurs ont utilisé le format image « bmp » pour ce genre de page.
Surpris, je le suis encore lorsque dans certains tableaux après avoir utilisé le bouton «suite», le bouton «retour» demeure sans effet et que celui «quitter» au lieu de nous ramener à la page initiale, nous catapulte sur «système d'enchères».


capture écran

copie ecran

Aucune indication de zone active lorsque l'on survole les boutons, pas même au niveau du curseur. Ce dernier se transforme en saisie texte pour le son !!!
S'installe un fort sentiment d'une mauvaise maîtrise du développement.

Il est donc possible de couper le son. Ce que la plupart des utilisateurs va être tenté de faire tant les applaudissements répétitifs (en cas de bonnes réponses) ne risquent pas de flatter notre égo.
Un clic sur «jouer» nous offre un éventail de sept possibilités dans un nouveau cadre.
Sans vouloir me répéter, l'ensemble est grossier. On ne peut que constater le manque de rigueur (observez la variété des commandes «quitter», la pauvreté du rendu et l'absence de choix de la résolution).
Nombre de sharewares ont des graphismes plus soignés.


copie écran

copie écran

Le bouton « utilisateur » permet de faire jouer jusqu'à 4 personnes.
Le bouton « renommer » est là pour la déco, je n'ai jamais pu rentrer un pseudo. J'ai trouvé très intéressantes les options « historiques » .

La sélection « Testez vos enchères », nous offre 6 choix .
Les deux premiers choix sont un peu redondants puisque par défaut le nombre est 10 pour « la série de main distribuée au hasard ».
Comme je veux rester maître de ma progression, j'opte pour la série par thème.

copie écran

copie écran

copie écran

Comme vous pouvez le voir, les thèmes sont au nombre de 17. Pour chaque thème, on vous propose 10 exercices ; donc 17 x 10 = 170 enchères. On est loin des 850 tests annoncés.

Vous pensez qu'en choisissant une deuxième fois le même thème, vous allez avoir accès à de nouveaux tests. Eh bien oui et non. Les donnes pour chaque série sont apparemment tirées au hasard sans tenir compte de celles déjà présentées à l'utilisateur. Ce qui a pour conséquence, plutôt désagréable, de retrouver dans une nouvelle série des mains déjà vues.

Lorsque vous trouvez la bonne enchère, on vous attribue 10 points et des explications sur l'enchère sont fournies.
Ces explications sont très complètes et intéressantes.
Lorsque vous faites une mauvaise enchère, vous obtenez 1 ou 2 points et horreur malheur, apparaît une image bitmap de piètre qualité (image vue dans le monde du libre). Le soft perd là encore beaucoup de crédibilité.

copie écran

Au troisième essai non correct, on vous propose de l'aide. Mais un clic sur le bouton « oui » a pour seul effet de fermer la boîte, pour l'aide vous repasserez.
Je me demande si ce logiciel a été testé avant sa mise sur le marché ?

Les deux dernières options permettent de visualiser l'ensemble des 10 donnes du test et éventuellement de les imprimer.
Une bonne initiative qui mérite d'être soulignée.

La sélection «Testez vos entames», est identique à tout point de vue à «tester vos enchères». Même graphisme, mêmes choix excepté pour les options par thème qui ne sont plus qu'au nombre de trois.

copie écran

Comme pour les enchères, je choisis l'option par thème, «À la couleur».

copie écran

copie écran


copie écran

Pour chacun des 10 exercices du test, vous disposez de la main d'ouest et de la séquence d'enchères sous forme de tableau. Personnellement, j'aurais aimé voir apparaître les enchères progressivement (un petit plus que ne peut offrir le support papier).

copie écran

Sur l'exercice n°5, j'ai volontairement entamé du 9T au lieu du 2T (parité). J'ai eu comme message «trouvez une autre entame» et la note sévère 1/10. Même chose si j'avais choisi d'entamer RC. Il apparaît que remarque et évaluation sont un peu basiques ; il aurait fallu distinguer le niveau de pertinence de l'entame en signalant au minimum si l'erreur se situait dans le non respect des conventions.

Beaucoup de choses négatives à ce niveau du jeu !
- l'apparition des mêmes exercices que ce soit pour les séries par thème ou au hasard (sur 6 séries de 10, 4 mains sont resservies 3 fois),
- une évaluation qui ne tient pas compte de la pertinence du choix effectué, la note attribuée n'étant pas un critère !
- l'option « impression des questions » ouvre une feuille sans intérêt pour ne pas dire vierge.
- bug intimement lié au message « contacter Philippe »
ci-contre 31/100 pour un maxi de 30/100 possible.

Du coté positif, les entames suggérées sont toujours justifiées et largement commentées.

copie écran


Le troisième choix du menu permet de jouer une donne en match par quatre. Ici on cherche uniquement à réaliser son contrat. Placé traditionnellement en sud, vous faites vos enchères.


copie écran


Quelque soit l'essai, aucune distinction n'est faite entre mauvaise enchère et enchère insuffisante. Le survol de la souris sur les cartons d'enchères fait apparaître un message qui ne semble pas concerner les non programmeur que nous sommes !


copie écran




copie écran





copie écran


copie écran
Capture « Solution pli par pli »
Trouvez le bug (pas très méchant)

Si vous ne fournissez pas la réponse attendue, on vous le fait savoir au premier essai par l' affreuse petite image du domaine public et on vous propose de l'aide au deuxième essai. En fait l'aide, c'est tout simplement la solution. C'était si dur de mettre le message « Voulez-vous la solution ? »

copie écran

copie écran

Pour ce qui est de la phase de jeu, tout se déroule pour le mieux.
L'algorithme est acceptable même si parfois «il refile le coup». (Les programmes de bridge n'ont pas encore atteint un niveau satisfaisant pour simuler la réflexion d'un joueur humain ; l'Intelligence Artificielle pour ce jeu étant beaucoup plus délicate que pour le jeu d'échec).
Trois exemples pour montrer la faiblesse de cette l'IA (on pardonne d'autant que tous les softs en sont pratiquement au même point).

Donne 90 : si on laisse passer l'entame du Roi de cœur, la défense rejoue cœur et refile le coup.
Donne 110 : la défense défausse trèfle pou conserver un cœur inutile,
Donne 122 : sur mauvaise ligne de jeu (As K et petit K) EST rejoue K et non T.

Plus regrettable, on note :
- quelques bugs comme ci-contre pour la donne 90,
- l'option « le conseil de Philippe » qui fournit inlassablement le message « pas d'aide!!! » (notez au passage le curseur qui indique la possibilité de faire une saisie !)
- le passage par 2 étapes successives pour l'option « rejouer ».
Pourquoi ne pas avoir proposé d'emblée les 2 options ?
Encore un petit coup de patte à l'ergonomie.

copie écran

Si le contrat n'est pas honoré, vous pouvez demander à rejouer la donne. Dans le cas contraire, un commentaire vous explique la façon de réaliser le contrat. Les explications sont toujours abondantes et précises. Elles sont parfois précédées d'un commentaire sur les enchères.
En bas de page, on a également le droit à une série d'option dont la plus intéressante est la solution pli par pli. Ne pas oublier, perdu tout en haut à gauche, la possibilité d'imprimer la donne en question avec les commentaires.

Attention, le choix « Donne suivante » appelle une nouvelle donne et réellement la suivante. Si vous voulez travailler sur le même thème, c'est l'option qu'il faut choisir sinon vous devez « Quitter ».

copie écran
Capture « Imprimer»

La quatrième choix du menu nous invite à jouer une donne en tournoi par paires. Ici on cherche à faire le maximum de levées. La levée en plus qui vaut son pesant d'or.
Tout est à l'identique de l'option précédente, les enchères, le jeu de la carte, l'absence des conseils de Philippe et bien sûr, la page de commentaires avec sa guirlande d'options.
Les donnes sont plaisantes et variées et un bon nombre d'entre elles mettent bien en évidence la stratégie à adopter dans cette facette du jeu. On trouve de nombreux contrats partiels ainsi que des contrats qui ne permettent pas la levée supplémentaire !

Le cinquième choix donne la possibilité de choisir une donne dans un thème.

Les donnes offertes sont au nombre de 210.
Les thèmes proposés sont :
- tournoi par paires
- probabilité
- mise en main
- manœuvre particulière
- inférence des enchères
- hypothèse de nécessité
- élimination
- communication
- atout
- affranchissement
- adversaire dangereux

Pour chaque donne, il est indiqué le nombre de fois que celle-ci à été jouée par l'utilisateur.
Les thèmes «tournoi par paires, manœuvres particulières, atout», sont pour le moins assez peu explicites. Ils font encore ressortir cette impression d'imperfection.


Le choix suivant du menu (5ème) nous propose de jouer en défense. La sélection ouvre une liste de 106 donnes suivant 8 thèmes : - principe de raisonnement en flanc - flanc plan de coupe - flanc lutte plan de coupe - flanc communication SA - flanc actif passif - flans à sans atout - flanc découverte plan de jeu - défausser - compte de la main du déclarant - carte technique en flanc.

Vous jouez tantôt en EST, tantôt en OUEST alors que géographiquement vous êtes positionné à la place du déclarant (la comptabilité des levées est également celle de SUD). Un petit quart de tour aurait été bien venu.
Les concepteurs ont fait le choix de fournir la séquence d'enchères.
Par conséquent, vous êtes directement immergé dans le jeu de la carte, avec la lourde tâche de l'entame, quand vous êtes placé en OUEST.

Pour l'entame, si vous ne sélectionnez pas la bonne carte, un message vous invite à «choisir une autre carte». Les essais sont illimités jusqu'à l'apparition du message «bonne entame».
Dans le jeu de la carte, il n'est pas possible de jouer le coup librement. En cas de mauvaise ligne de jeu, la carte sélectionnée n'est pas prise en compte et un commentaire apparaît (à la deuxième mauvaise tentative).

copie écran

Pourquoi la donne 78, faisant appel à la notion de probabilité et de cumul de chances, appartient-elle au thème «manœuvres particulières» ?
Pourquoi la donne 10, faisant appel à l'inférence de l'entame appartient-elle au thème «tournoi par paires» ?


copie écran

Le contenu de ce commentaire fournit un indice qui est, à un instant donné, le même quelque soit la carte jouée.

Ce manque de liberté en cours de jeu me semble plutôt une bonne chose ; ce qui l'est moins, c'est le logiciel qui fait les levées à la place du joueur. Cet abus de pouvoir acceptable en fin de coup est particulièrement pénible en début de partie. Ceci est d'autant plus indigeste que les plis se succèdent sans aucune validation de notre part et qu'il est nécessaire de visionner les plis joués pour se mettre dans la partie.

Comme pour tout le soft, dans cette partie du jeu, du bon et du moins bon.
Pour le bon :
- les donnes techniquement accessibles,
- le commentaire en cours de jeu,
- l'accent porté sur la signalisation,
- le commentaire en fin de donne – toujours très complet.

Pour le moins bon :
- position du joueur,
- les levées qui défilent sans que nous ayons notre mot (pardon, notre clic) à dire.
- les cartes jouées qui restent visibles,
- l'étalage des cartes du mort qui permet de connaître la distribution avant l'entame,
- les donnes se suivent, on connaît donc le thème dès le début de la donne,
- l'apparition pratiquement simultanément des cartes pour chaque levée,
- les donnes jouées n'apparaissent pas comme jouées ?
- les bugs.

copie écran
Les donnes jouées ne sont pas comptabilisées.

copie écran
Le petit rappel à l'ordre sur la signalisation..

copie écran
Les cartes jouées ne sont pas à mémoriser.

copie écran
La solution du problème.

copie écran
Bug, bogue qui a pour seule conséquence de nuire à l'image de ce logiciel.

De bonnes choses dans ce produit : consistance, générosité, idées à approfondir.
Mais tout au long du soft, on baigne dans l'approximatif, le manque de rigueur, voire l'amateurisme. Le graphisme est réduit à sa plus simple expression, l'animation absente et les réglages sur l'environnement inexistants.
Cette impression d'imperfection est d'autant plus énervante que l'on a vraiment un sentiment de transparence et de générosité avec la possibilité de retrouver les donnes et d'imprimer à volonté. J'ai aimé l'option vidéo et l'idée de connaître à quelle fréquence des donnes sont jouées.
Si l'environnement entaille le plaisir de jouer, le contenu est suffisamment abondant (riche) et les donnes variées et bien commentées pour ne pas regretter l'investissement de 89€.

Je m'étonne que les concepteurs ne soient pas plus sensibles à la qualité de leur production.
Je suis de Reims, voici deux exemples où l'on sait mettre en valeur le produit vendu.
Ci-contre une bouteille - ce qui compte, c'est le liquide... et pourtant :
- pas de particules solides dans le liquide,
- bouteille propre malgré séjour en cave,
- design du carton (couleur et graphisme),
- ouverture "type tiroir" du carton,
- position correcte de l'étiquette,
- position correcte de la collerette,
- position correcte de la coiffe,
- alignement de l'ensemble,
- position de la bouteille dans la boîte.

Ce lien
où l'on nous parle d'écrin. Admirez l'art culinaire, le cadre, les couverts, le contenu des assiettes... ça ne fait pas rêver ?

copie écran

Juillet 2011