icone navigationMédia / Test logiciel / Lebel compétition

Goto - Je me mets au bridge

L'installation est classique et se fait sans problème ; ce qui est moins habituel, c'est la possibilité d'enregistrer le logiciel.
Avec une connexion internet, cet enregistrement permet l'utilisation du jeu sans la présence du CD dans le lecteur.
Une initiative à saluer d'autant qu'elle permet d'installer le logiciel sur plusieurs postes . C'est un véritable plus, même si l'utilisation simultanée du jeu n'est pas possible.
Bravo, pour cette idée de génie qui facilite bien la vie.
(Sans connexion internet, la rondelle est toujours nécessaire).
Ne pas pénaliser l'utilisateur par les protections est un effort louable ; j'ai déjà rencontré cet effort avec « Bridge Expert » qui lui demande le cd, mais tous les 30 jours seulement.

Un rapide survol de l'environnement et c'est l'enchantement.
Je découvre un graphisme intelligent, sobre ; c'est propre, c'est pro.
Enfin !!!

capture écran

On a envie de se mettre à table et il me tarde de découvrir le « menu ».
La barre de ce menu comporte six onglets :

Accueil :

Le résumé de ce qui a été joué et le descriptif des chapitres.

Apprentissage :

La liste des chapitres.

Exercices :

Les exercices correspondants aux différents chapitres.

Pratique :

Jeux de la carte avec une progression suivant cinq modes.

Tableaux des médailles :

Le bilan de votre progression.

Aide :

Rien sur le logiciel mais un glossaire sur les termes du bridge.
Aucune possibilité d'option – le vide absolu de ce coté –
Dommage j'aurais aimé jouer avec la blonde !

Les chapitres proposés sont répartis en quatre niveaux, le cinquième [Pour aller plus loin] étant effectivement une proposition d'aller voir ailleurs ; sur le web par exemple.

capture écran

capture écran

En parcourant les chapitres proposés, on s'aperçoit que le choix a été fait de mixer le jeu de la carte du déclarant, les enchères, le compte des points, sans oublier l'attitude en défense (entame et carte à fournir). Ce qui nous donne du pain sur la planche pour apprécier ce soft.

capture écran

C'est parti pour la première leçon...le B A BA

capture écran

Les leçons sont faites sous flash, elles se composent d'une explication orale accompagnée d'une animation permettant d'appréhender plus facilement les nouvelles notions.

La voix ... ne fait pas honneur au graphisme, c'est même un supplice. Elle est assez étouffée et l'orateur bute trop souvent sur les mots – on se met à rêver de la petite voix de « c'est pas sorcier » !
Lors des explications, vous n'avez pas la possibilité de faire un léger retour en arrière si un détail vous a échappé ; il vous faut reprendre tout depuis le début.
On constate un certain libertinage de l'orateur qui se traduit par l'utilisation de termes différents de ceux présents sous les yeux.
Les imperfections sont également de la partie (cf capture écran).

Pour chaque leçon, une série d'exercices permet de parfaire l'acquisition des notions abordées.
Chaque leçon, pas tout à fait, car pour les chapitres « La levée » et « Minibridge » nous sommes immergés directement au niveau pratique

capture écran

Il est à noter que le nombre d'exercices varie de 12 à 20 selon les chapitres. Un manque d'homogénéité qui ne dépend nullement de la difficulté abordée.
De bonnes idées dans les exercices proposés mais un manque de progressivité et parfois une répétitivité un peu lassante.
Des choix douteux à mon sens comme ci-dessus où l'on demande d'évaluer la force des 4 mains (ce qui ne se produit jamais à la table) et où en plus on introduit un chronométrage.
L'impossibilité d'accéder au glossaire lors de ces activités.

La section jeu propose cinq modes qui sont accessibles suivant vos résultats dans les exercices. La carotte pour vous motiver ?

Jeu sans atout et sans mort.
déclarant aléatoire !
Vous ne voyez donc que votre jeu.
On ne va pas s’éterniser sur ce mode d'autant que le partenaire n'est pas spécialement à la hauteur. Il n'hésite pas à rejouer dans la couleur d'entame des adversaires !

Jeu sans atout mais avec le mort.
déclarant aléatoire !
En réalité le déclarant est toujours EST ou OUEST et le contrat 1SA... Ce contrat est proposé quelque soit les distributions et les fits (même 9ème en majeure) !

Jeu sans atout avec des enchères simplifiées.
La décision du contrat se fait suivant les points d'honneur annoncés « je possède 8PH ». On joue des contrats SA avec, parfois, des distributions par trop exotiques.

Jeu avec des enchères uniquement à sans atout.
Enchères au poids où les fits majeurs sont méprisés.

Jeu à l'atout
Bonjour les enchères – rien à attendre de ce côté (cf capture)

Voici l'aspect du logiciel qui me semble le plus indigeste. L'ambiance est là, les enchères et le jeu de la carte se font dans une ambiance sereine. On pousse les cartes.
Voilà là bien le problème, on pousse les cartes sans savoir où l'on va ; ce que l'on doit faire, ce que l'on peut faire, si l'on fait bien ou pas ? Nous sommes dans le brouillard le plus absolu.
Un de chute !!! mal joué ou pas ??? le mystère est de rigueur.
Impossible de reprendre sa carte ou de rejouer la donne.

capture écran


capture écran

capture écran

Oups : ( je joue 2 trèfles alors qu'il y a 7 piques tous les jours !!! je suis quand même congratulé d'un BRAVO !!!

Difficile de faire des progrès dans ces conditions.

À l'ouverture, ce logiciel est prometteur tant il éblouit par sa qualité graphique. Hélas on déchante légèrement lorsque l'on aborde les leçons.
On a l'impression désagréable d'une absence de préparation dans les commentaires – un sentiment d'explications faites à « l'arrache ».
Si l'on oublie la faible performance de l'orateur, les premières leçons sont agréables et facilement accessibles aux débutants ; cependant pour certaines dans le domaine «les notions avancées» la partie pédagogique est plus brouillonne avec des difficultés insuffisamment décortiquées.

capture écran


Il est à noter certaines erreurs pédagogiques comme le surplus d'informations inutiles à l'objectif à atteindre.
Les exercices sont « sympathiques » dans l'ensemble et permettent de s'accaparer des notions présentées dans les leçons.

Quant à la section «pratique» elle me semble inintéressante. De toute évidence, il manque pour chaque donne un objectif à atteindre, une difficulté à surmonter. On pourrait, par exemple faire jouer l'ordi et indiquer le nombre de plis possibles !
Un bon graphisme, une prise en main facile, des leçons pour la plupart assimilables, mais une section «pratique» dont on doit vite se lasser !

04/2013